Le Synchrotron Européen (ESRF) est un institut de recherche financé par 22 pays qui produit des rayons X extrêmement intenses qui permettent aux scientifiques d’étudier la matière sous toutes ses formes : molécules biologiques, nanostructures, polymères, composants électroniques et trésors archéologiques et du patrimoine.

Chaque année, plus de 6000 chercheurs du monde entier viennent à Grenoble réaliser des expériences aux limites de la science et de la technologie actuelles.

Les rayons X aux propriétés exceptionnelles sont produits par des électrons de très haute énergie circulant dans un accélérateur qui fait 844 mètres de circonférence. Autour de ce grand anneau, il y a 43 lignes de lumières au total, toutes spécialisées et équipées des instruments les plus sophistiqués.

L’ESRF compte 600 salariés issus de 35 pays différents. La richesse de cette diversité de personnes, de la variété des métiers et de l’envergure des disciplines scientifiques constitue une force productive : celle-ci propulse l’ESRF au rang de leader mondial des synchrotrons, avec près de 2000 publications chaque année dans des revues spécialisées.