Le Congrès Arts et Métiers 2019 en Chine

Yvon Velot

President et directeur @SINOMEKONG

Châlons 86, Yvon réside depuis plus de 20 ans en Chine. Il y a notamment développé les partenariats entre les Arts et Métiers et les universités chinoises et milité pour un Congrès des Arts et Métiers en Chine.

Au-delà de l’immensité de son territoire et de sa population, c’est par la rapidité de son développement que la Chine impressionne, fascine, intrigue et attire tout à la fois. En fin d’année dernière, la Chine célébrait les 40 ans de la réforme économique lancée par DENG Xiaoping en décembre 1978. Le 1er octobre 2019 marquera les 70 ans de la République populaire de Chine. Mais les instances gouvernementales chinoises ont déjà en ligne de mire son 100ème anniversaire en 2049, avec l’objectif de faire de la Chine la première puissance économique mondiale. Parmi les moyens mis en œuvre pour atteindre ce but, le gouvernement chinois a notamment lancé fin 2013 le programme « Yidaiyilu » des Nouvelles Routes de la Soie aussi appelé « Belt and Road Initiative » et en mai 2015 le plan « Made in China 2025 » pour l’industrie du futur, aussi appelé « China Manufacturing 2025 ».

Le thème retenu pour le prochain congrès mondial de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers est plus que jamais d’actualité

Alors que vient de se terminer à Davos en Suisse le dernier Forum économique mondial sur le thème « Faire face à la Mondialisation 4.0 » où les défis de la quatrième révolution industrielle étaient au cœur de bien des discours et débats, le thème retenu pour le prochain congrès mondial de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers est plus que jamais d’actualité, puisqu’il concerne les ingénieurs dans l’industrie du futur. Ce congrès est non seulement d’actualité, mais il se veut plus encore novateur, puisqu’il regroupera pendant plusieurs jours à Shanghai en octobre prochain plus de 500 ingénieurs Arts et Métiers du monde entier, avec des représentants du monde académique et du monde diplomatique français et chinois, pour réfléchir ensemble aux partenariats en matière d’industrie du futur qui pourraient être développés ou renforcés entre la France et la Chine. Avec Arts et Métiers, membre fondateur de l’Alliance pour l’Industrie du Futur, la Société des Ingénieurs Arts et Métiers se fixe ainsi un objectif très ambitieux à la mesure des défis à relever face à la « Mondialisation 4.0 ».

En une vingtaine d’années, plus de 1000 étudiants chinois ont suivi des formations à Arts et Métiers et près de 800 d’entre eux ont aujourd’hui le titre d’ingénieur Arts et Métiers. Dans le même temps, de très nombreux étudiants français ont eu l’opportunité de passer un ou plusieurs semestres dans des universités chinoises de renom. Depuis la signature en 2008 d’un premier accord de double-diplôme « ingénieur Arts et Métiers – master of sciences chinois » avec l’Université Jiaotong de Shanghai, qui est maintenant effectif avec huit des neuf partenaires universitaires d’Arts et Métiers en Chine, près de 200 étudiants français et environ autant d’étudiants chinois ont pu bénéficier de ce programme d’échange d’excellence. Issus de ce cursus franco-chinois ou non, les quelques 1000 ingénieurs Arts et Métiers qui travaillent aujourd’hui en Chine sont pour la plupart des acteurs essentiels des évolutions liées à l’industrie du futur dans leurs entreprises.

Le Congrès sera une occasion exceptionnelle de montrer combien la formation de l’ingénieur Arts et Métiers est plus que jamais celle de l’ingénieur de l’industrie du futur.

Organiser le congrès Arts et Métiers 2019 à Shanghai apparaît ainsi comme une évidence et comme une opportunité. Ce sera une occasion exceptionnelle de montrer combien la formation de l’ingénieur Arts et Métiers est plus que jamais celle de l’ingénieur de l’industrie du futur, dans un contexte international de plus en plus complexe. Avec la participation de représentants des autorités françaises et chinoises et des universités chinoises partenaires d’Arts et Métiers, le congrès Arts et Métiers de Shanghai ambitionne de lancer de nouveaux ponts d’échanges économiques, technologiques, humains et culturels entre la France et la Chine. Il sera l’un des événements phares de cette année 2019 du 55e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la République populaire de Chine.

Yvon VELOT
31/01/2019

Share This