Un projet au service de la transition énergétique

 

« Des millions de mètres cubes de biogaz provenant des déchets enfouis sont brûlés chaque jours dans le monde. Waga Energy développe une technologie de rupture pour valoriser cette ressource inexploitée. Fruit de dix années de développement, la Wagabox® extrait de ce biogaz du biométhane pur, pouvant être injecté dans le réseau de gaz naturel. Elle capte ainsi une source de pollution atmosphérique pour la transformer en énergie locale et renouvelable.

La première Wagabox® entrera en service début 2017, et la deuxième au printemps 2017. Nous prévoyons d’en installer une centaine dans le monde dans les dix prochaines années. Chacune marquera un pas supplémentaire vers la transition énergétique ».

Mathieu Lefebvre, co-fondateur et president

Mathieu Lefebvre, co-fondateur et président
Le biogas de déchets: une resource inexploitée

Seule une faible partie des déchets que nous produisons sont triés, recyclés ou valorisés, principalement dans les pays développés. Aujourd’hui encore, 95% des ordures ménagères résiduelles produites par l’Homme dans le monde sont enfouies (40 % dans un pays comme la France).

Ces déchets enfouis se décomposent et fermentent en produisant un biogaz composé de méthane, de dioxyde de carbone, d’azote, d’oxygène et de quantités d’impuretés. Le méthane étant un puissant gaz à effet de serre (GES), le phénomène contribue de manière importante au réchauffement climatique : le stockage des déchets est responsable de 5 % des émissions de GES dans le monde.
C’est pourquoi, dans de nombreux pays, les gestionnaires de déchets sont tenus de capter ce biogaz pour le brûler en torchère. Environ 10 millions de mètres cubes de biogaz partent ainsi en fumée chaque jour dans le monde. C’est cette ressource énergétique inexploitée que Waga Energy s’emploie à valoriser.

La Wagabox, technologie de rupture pour la valorisation du biogaz

Fruit de dix années de développement, la Wagabox® est une technologie de rupture pour la valorisation du biogaz issu de la fermentation des déchets enfouis : c’est la première unité industrielle capable de produire du biométhane pur à partir de ce mélange gazeux chargé d’air et d’impuretés.

« Quelle que soit la qualité du biogaz généré par les déchets, la Wagabox® est capable de produire un biométhane pur à 98 %, pouvant être injecté directement dans le réseau de gaz naturel qui alimente les particuliers », explique Guénaël Prince, directeur R&D de Waga Energy.

Le traitement s’opère en deux étapes : le biogaz subit d’abord une filtration membranaire pour extraire le dioxyde de carbone et les impuretés. Il est ensuite refroidi à température cryogénique pour séparer le méthane de l’azote et de l’oxygène. La Wagabox® valorise ainsi 90 % de l’énergie contenu dans le biogaz — soit trois fois plus que les solutions consistant à le brûler pour alimenter une turbine et produire de l’électricité.

La Wagabox® peut produire jusqu’à 25 GWh à partir des déchets d’une agglomération de 100 000 habitants. De quoi alimenter 3 000 foyers ou 200 bus pendant un an.