Notre métier : développer des interrupteurs de puissance ultra performants pour les alimentations électriques de demain.

Nous concevons, fabriquons et commercialisons des composants dédiés à l’électronique de puissance. Ce marché voit émerger aujourd’hui une nouvelle génération de semiconducteurs, en Nitrure de Gallium (GaN) déposé sur du silicium. Nous avons mis au point et industrialisons un procédé unique et propriétaire de fabrication (G-Stack TM) de composants GaN (G-FET TM) permettant de faire franchir un pas à l’électronique de puissance en termes de performance, de miniaturisation et de coûts

Nos produits sont dix fois plus rapides que ceux en silicium pur, réduisent la taille des alimentations électriques qui les embarquent d’un facteur de trois à dix et diminuent les pertes énergétiques de 50 %. De quoi révolutionner ce marché des alimentations électriques et repenser leur fabrication pour en faire bénéficier tous les appareils électroniques : téléphones portables, tablettes, mais aussi panneaux photovoltaïques ou voitures électriques car ces technologies sont déployables à grande échelle !

Une approche « start up » et un business model unique dans le semiconducteur : éléments clés pour créer un leader flexible, agile doté d’une solide supply chain.

L’électronique de puissance représente un enjeu majeur pour les énergies renouvelables, car elle influe sur leur coût de production, l’efficacité et l’autonomie lors de leur utilisation et donc leur compétitivité vis-à-vis des autres sources d’énergie. Ce marché est mondial, estimé à plus de 10 milliards d’€ aujourd’hui, et les composants GaN devraient représenter une part importante de ce marché. Nous avons l’ambition et les moyens de devenir un des leaders mondiaux, grâce à l’excellence du savoir-faire français, au réseau solide de partenaires et clients que nous avons constitué autour de nous.

Notre double ambition : Accélérer l’adoption de la technologie GaN apportant des gains énergétiques majeurs, plus d’autonomie, des charges plus rapides et efficaces et relancer la filière électronique de puissance française.

La société Exagan repose sur un nouveau modèle « Fab Light » pour assurer le développement et la production de nos produits de manière optimisée, en nous appuyant sur un réseau structuré de partenaires permettant d’aboutir à la production finale de nos composants. A ce titre, nous avons investi dans la création de notre propre salle blanche à Grenoble pour produire le matériau, les puces sont produites en Allemagne par XFAB, la fonderie européenne, et packagées en Asie. Nous avons également conclu un partenariat avec Hirex Engineering et le CEA Tech de Toulouse, qui disposent de laboratoires et d’équipements de pointe dont nous allons pouvoir tirer profit pour assurer la vérification et la fiabilisation de nos produits, notamment pour les applications de gestion et conversion d’énergie dans les secteurs de l’automobile de l’informatique et du photovoltaïque.

Exagan a été créée en 2014 par Frédéric DUPONT et Fabrice LETERTRE. Après 20 années passées dans l’industrie du semiconducteur, ils ont décidé de se lancer dans cette aventure et de relever un défi : établir un nouvel leader en Europe dans le domaine du semiconducteur de puissance. Pour cela, ils s’appuient sur une technologie de rupture, un business model unique et des partenariats industriels forts. Suite à l’essaimage de SOITEC et du CEA Leti en 2014, une première levée de fonds de 5,7 M€ a été réalisée, suivie d’une croissance rapide : la société compte un effectif de 25 personnes sur ses sites de Grenoble et Toulouse.