« Avez-vous déjà mesuré une odeur ? Êtes-vous capable de dire si une odeur est simplement deux fois plus forte qu’une autre? Êtes-vous capable de mesurer la différence entre différents types d’odeur? (…) Mais à moins que vous ne puissiez mesurer leur similitudes et différences, il n’y a pas de science de l’odeur. Si vous êtes ambitieux de découvrir une nouvelle science, mesurez une odeur. » — Alexander Graham Bell, 1914

Si d’autres sens humains comme la vue et l’ouïe ont déjà été largement compris et imités via des capteurs dédiés, l’odorat reste une boîte noire, encore mal connue et jusqu’à maintenant difficilement objectivable.

Start-up grenobloise fondée en 2014, Aryballe Technologies souhaite répondre à ce besoin et développe des capteurs d’odeurs portables et universels. Basé sur une combinaison unique de technologies (optique, microfluidique, biochimie, électronique et informatique), notre nez digital permet la détection, la mise en mémoire et la reconnaissance des odeurs via leur interaction avec une quarantaine de biocapteurs inspirés de l’olfaction humaine.

Plus de 400 odeurs différentes ont ainsi déjà pu être détectées et digitalisées, dans des domaines tels que l’agroalimentaire, les arômes et fragrances et la cosmétique mais également pour des applications nettement différentes telles que les nuisances olfactives environnementales (déchets, toilettes publiques, etc…). Les odeurs détectées sont répertoriées dans une base de données d’odeurs de référence, rendant possible par la suite leur reconnaissance.

Le premier produit issu des technologies Aryballe sera lancé sur le marché en fin d’année 2017. Portable, rapide (15 secondes suffisent pour faire une mesure) et comportant un écran permettant de visualiser les résultats et de piloter l’appareil, NeOse Pro sera commercialisé à destination d’un public industriel. Par ailleurs, la version « capteur seul », de dimensions plus réduites, pourra être incorporée dans des appareils tiers tel que des équipements de production, des produits électroménagers ou encore des robots.

Les applications pour l’industrie cosmétique et agroalimentaire sont variées et englobent l’ensemble de la chaîne de valeur : vérification de la qualité des matières premières par rapport aux produits de référence spécifiques à chaque client, suivi des process de production, validation de la qualité des produits finis, contrôle du vieillissement des formulations, soutien aux panels de testeurs lors des analyses sensorielles…

Les applications environnementales de NeOse, quant à elles, recouvrent un large champ de nuisances olfactives, en extérieur (centre de gestion des déchets, stations de traitement des eaux usées) comme en intérieur (toilettes publiques, cuisines, usines…).